L'histoire


Lieu de pèlerinage marial, la basilique Notre Dame de Brebières, est construite en briques par l'architecte Edmond Duthoit entre 1885 et 1897 dans un style néo-byzantin inspiré par ses voyages.

«La Lourdes du Nord» est dévastée par les bombardements de la première guerre mondiale. La vierge dorée, surmontant la basilique ravagée par les obus, penche à l'horizontale le 15 janvier 1915 sur la Place d'Armes. Elle devient mondialement connue par les cartes postales envoyées par les soldats. Une légende naît : «Lorsque la Vierge tombera, la guerre s'arrêtera». En avril 1918, la Vierge tombe. La guerre prend fin en novembre."

Elle est reconstruite par Louis Duthoit entre 1927 et 1931, et classée monument historique en 2004. L’ornementation intérieure (peintures murales de Bourgeois, toiles marouflées de Jean Dupas, mosaïques de Jean Gaudin, vitraux de Jacques Gruber) témoigne de l'Art Déco et du renouveau de l’art sacré.

Légende de Notre-Dame de Brebières : Notice historique de l'image miraculeuse